Entraînement du 18 mai

J-3 avant le match de gala face au PSG et ses stars et, jour férié oblige, c’est devant un public venu en nombre que s’est déroulée cette séance.

Les gardiens, sous la houlette de Olivier Lagarde, étaient les premiers à fouler la pelouse du centre d’entraînement James Zhou.

Placement, jeu au pied, et bien sûr, exercice d’arrêt dans diverses situations ont rythmé leur session.

Les 21 joueurs de champ sont arrivés plusieurs minutes plus tard, précédés par le coach Pelissier et le reste du staff.

Réveil musculaire, toro ont commencé cette séance de près de 90 minutes.

Le gros du travail était aujourd’hui basé sur différents styles de confrontations, du 10 contre 11 (non il n’y a pas d’erreurs) au 7 contre 7 en ayant toujours un groupe au repos.

A noter la séance individuelle pour Gideon Mensah et Elisha Owusu sous l’égide de Loic Damas, notre préparateur physique.

Vous pouvez retrouver des vidéos de l’entraînements sur notre Twitter après avoir regardé les photos du jour :

Article publié le 18 mai 2023

Elle est là ! 🚧

Mais quoi me direz-vous ?

La nouvelle pelouse du stade Groupama est sortie de terre, et elle a même eu droit à une tonte vu les marques au sol.

C’est donc un bel écrin vert naturel qui recouvre le terrain annexe.

Prochaine étape, le piquage des fibres synthétiques.

Le club se dote ainsi d’un équipement de haute qualité qui profitera à toutes ses équipes.

Article publié le 18 mai 2023

Le meilleur du PSG, 22 ans de passion

Créé en 2001, bien avant le rachat du PSG par le Qatar, @LMDPSG est une référence pour tout amoureux du club parisien.

Retrouvez leur interview à quatre jours du choc entre nos deux équipes.

TeamAJA : Bonjour @LMDPSG Heureux de pouvoir vous avoir pour notre Paroles de supporters.

Tout d’abord, présentez nous votre page et qui la compose.

LMDPSG : @LMDPSG est un média (Twitter, Instagram, Facebook, Tiktok, site Internet) pro-PSG créé en 2001, ce qui fait de lui le plus ancien média communautaire pro-PSG sur les réseaux.

On est répartis en fonction des rôles/réseaux ce qui fait qu’en gros nous sommes une dizaine à travailler pour le média, et que nous sommes 4 à travailler sur Twitter. Bien évidemment tout ça est bénévole (nous ne touchons pas un euro) et chacun se consacre à cette passion sur son temps libre. 😃

On a un gros travail de relais d’informations mais on met aussi un point d’orgue à faire participer notre communauté via des débats ainsi qu’en essayant le plus possible de faire gagner aux supporters différents cadeaux (maillots, places…).

TeamAJA : Comment analysez-vous la saison du PSG ? Entre la LDC, la coupe de France et le championnat ?

LMDPSG : Alors comme l’année dernière, notre saison s’est terminée en 1/8 de LDC et en 1/8 de Coupe de France (qui plus est contre l’OM) donc dans l’ensemble elle restera un échec. Cependant elle peut nous permettre de gagner notre 11eme titre de Champion de France, ce qui nous permettrait de devenir le club le plus titré du pays.

Un sacre que beaucoup de supporters attendent avec impatience. On ne cessera de le répéter mais il ne faut JAMAIS banaliser un titre de Champion !

TeamAJA : Dans les médias, on parle beaucoup de créer une équipe autour de Mbappé, qui voyez vous pour l’épauler à la tête de l’attaque parisienne? (Osimhen, Kane…)

LMDPSG : Pour le moment le mercato ne semble pas être une priorité. On a une saison à terminer et un trophée a remporter. Néanmoins on lit beaucoup de choses au sujet du futur projet Qatari (comme tous les ans). Cependant avant de se projeter avec une nouvelle attaque tournée autour d’Mbappé, il faut voir si le club réussira à vendre les joueurs « indésirables » .

Bien évidemment, un BU sera le bienvenu dans l’équipe qui joue sans réel 9 depuis trop longtemps. Ne connaissant pas les joueurs qui viendront épauler l’équipe, il est difficile de savoir quel profil conviendrait le mieux au futur effectif. Les deux joueurs ont leurs avantages – la connaissance de la Ligue 1 pour Osimhen, l’expérience des gros matchs pour Kane.

Affaire à suivre donc…

TeamAJA : Votre entraîneur, Christophe Galtier, est dans la tourmente, pensez-vous qu’il doive être remplacé ? Si oui, vers qui irait votre préférence ?

LMDPSG : C’est sur que l’aventure Galtier au PSG aura été un échec et qu’il semble donc logique de voir l’avenir sans le technicien français.

Pour le reste c’est difficile de trancher. Chaque changement d’entraîneur n’a apporté que des modifications partielles et/ou éphémère a un effectif qui semble de plus en plus en panne d’inspiration (et de talent au milieu de terrain).

Comme beaucoup de parisiens, notre choix porterait sur un Mourinho, d’avantage dans l’espoir de voir un entraîneur enfin suffisamment exigeant avec ses joueurs que dans celui de voir un jeu huilé et alléchant tout au long de la saison (c’est pour dire notre détresse…).

TeamAJA : Cela faisait longtemps que le PSG n’était toujours pas assuré du titre aussi tard, trouves-tu la saison de Ligue 1 plus compliquée pour vous qu’auparavant ?

LMDPSG : Pour être honnête on a l’impression que les saisons passent et que le PSG ne va pas en s’améliorant dans le jeu (bien au contraire).

Néanmoins la saison n’aura pas été la saison la plus compliquée sous l’ère QSI puisqu’elle se termine avec un titre (contrairement aux année où Monaco, Lille etc ont fini champions). De plus, si le classement reste le même, le PSG n’aura JAMAIS quitté la première place du classement au cours de l’année !

Cela montre aussi la hausse du niveau du championnat, qui continue à s’améliorer avec des équipes qui s’approchent de plus en plus de Paris au classement (mention spéciale à Lens, en espérant que le club prive l’OM de la deuxième place !!!)

TeamAJA : Quel regard posez-vous sur le retour et la saison de l’AJA en Ligue 1 ?

LMDPSG : Personnellement j’avais été agréablement surpris de la montée en L1 du club que je pensais pas capable de battre Saint-Etienne !

Malheureusement votre première saison aura été la première (et la seule) à faire descendre 4 clubs en L2, ce qui ne facilite pas la tâche d’un promu.

Vous voilà donc désormais à la lutte avec Nantes pour ne pas retourner d’où vous venez à peine de sortir, même si cela va être dur puisque vous semblez avoir un calendrier bien moins favorable que votre concurrent direct.

TeamAJA : Parlons un peu du match de dimanche entre nos deux clubs. Il y a un écart monstre entre l’AJA et le PSG avant ce match, et à l’aller ça avait été assez « facile » pour vous (ndlr. victoire 5-0), penses-tu que la motivation des joueurs sera la clé de ce match ?

LMDPSG : Pour être honnête, je ne vois pas comment le PSG pourrait perdre ce match. Une victoire permettrait au club de gagner le titre (en cas de défaite de Lens) et les joueurs semblent avoir un regain de motivation dans cette dernière ligne droite.

Difficile pour nous de voir l’AJA l’emporter face à un équipe avec un Mbappé en quête du trophée de meilleur buteur de la saison, un Ekitike qui veut continuer à prouver qu’il a sa place dans l’effectif et des milieux de terrain qui ont encore tout à prouver pour ne pas être victimes du grand ménage prévu pour cet été.

TeamAJA : Au petit jeu des pronostics, quel sera le résultat dimanche à 22h45 ?

LMDPSG : Notre prono ? 1-3 pour le PSG ! Bon match à vous 😉

TeamAJA : C’est sûr que ça ressemble à une expédition sur l’Everest pour nous, mais on aime les défis et réaliser des choses improbables. Alors, pourquoi pas, sur un malentendu, aller grappiller un petit quelque chose face à la montagne PSG dans un stade Abbé Deschamps en fusion.

Verdict dimanche aux alentours de 22h45.

Merci à vous et bon match !

Article publié le 17 mai 2023

Degemer mat @BrestOnAir

Page Twitter créée en 2019, @BrestOnAir rassemble près de 6700 abonnés. Mais comme ce sont encore eux qui en parlent le mieux, voici leur interview.

Bonne lecture à tous !

(degemer mat = bienvenu en breton)

TeamAJA : Bonjour @BrestOnAir , avant toutes choses, présentez-vous, vous et votre page, pour que nous puissions faire plus ample connaissance.

Brest On Air : Salut ! Brest On Air est un podcast créé en 2019, suite à la montée en L1. Ce projet est porté par trois supporters, Yann, Quentin et Fanch. Nous allions régulièrement au stade ensemble lors des années L2. Après les matchs, on avait pour habitude de manger ensemble. Lors de ces repas on débriefait les rencontres, on parlait du club, des joueurs, du mercato… et on avait souvent pensé à créer un podcast pour partager nos opinions. Finalement, nous avons profité de la montée en L1 pour nous lancer. Depuis 4 ans, nous avons produit pas mal de contenu. Je prends pour preuve la publication de 120 épisodes, entre podcasts, interviews de joueurs (beaucoup sont passés chez vous, Charbonnier, Bernard, Padovani…) épisodes bonus ou rétro. Nous avons également publié un web-magazine l’an passé et sommes parfois en live quand l’actualité le réclame. Nous échangeons aussi avec les supporters des clubs de toute la L1, toujours dans la bonne humeur et le respect.

TeamAJA : Jean Marc Furlan, qui a permis à nos deux clubs de retrouver l’élite, est un personnage, on va dire, clivant. Quelle image garde t’il auprès du peuple brestois ?

Brest On Air : L’image de JMF est toujours très très bonne ici à Brest. Elle l’est car il est parti sur la plus belle note possible : la montée en Ligue 1. Nous n’avons pas connu, comme vous ou les Strasbourgeois, de moments difficiles avec Jean-Marc Furlan. Il s’est remarquablement bien intégré à la ville et a toujours entretenu des bonnes relations avec les supporters brestois. Après, nous ne sommes pas dupes, c’est un excellent communicant. Pour autant, nous lui devons beaucoup. Il est parvenu à nous faire retrouver l’élite et nous lui en sommes très reconnaissants.

TeamAJA : C’est votre quatrième saison en L1 depuis votre remontée, celle de l’année dernière était porteuse d’espoirs avec votre 11ème place. Comment expliquez-vous les difficultés rencontrées depuis le début de l’exercice ?

Brest On Air : Les raisons sont plurielles. D’abord, un mercato globalement loupé. Outre Pierre-Lees Melou et, dans une moindre mesure, Madhi Camara, les recrues estivales n’apportent pas satisfaction : Slimani est déjà parti, Dembélé n’a pas le niveau d’un footballeur professionnel, Taïryk Arconte évolue avec l’équipe B, Achraf Dari (qui a affronté la France en Coupe du Monde avec le Maroc en demi-finale) joue très peu. Fadiga, dont le père a longtemps joué chez vous est prometteur mais reste trop tendre. Le mercato hivernal n’a pas été bien plus satisfaisant. Kenny Lala est une recrue de qualité mais Locko et Elis ne jouent quasiment pas alors que Loïc Rémy n’a pas encore été dans le groupe en raison d’une blessure. Ensuite, il y a eu, suite à la très belle saison dernière, un entêtement de la part de Michel Der Zakarian. Il a refusé de profils (Balogun ou le retour de Martin Satriano) pour imposer ses choix, comme Slimani et surtout la prolongation de Belaïli, sur lequel le club comptait alors qu’il s’agit d’un mec absolument pas fiable. Ce sont des choix qui ne ressemblent pas à l’ADN du club et qui pourraient nous couter cher en fin de saison. Nous avons ainsi réalisé une première partie de saison assez calamiteuse, bien loin de nos espérances pour cette saison. Enfin, certains joueurs, comme Franck Honorat, ont longtemps été en-deçà de leur véritable niveau. Honorat pensait partir en Bundesliga et il a eu beaucoup de mal à digérer son non-transfert.

TeamAJA : Vous avez donc changé d’entraîneur assez rapidement, comment l’avez-vous vécu sachant que c’est sous Michel Der Zacharian que vous faites votre meilleure saison ?

Brest On Air : À titre personnel, je suis reconnaissant à Michel Der Zakarian pour la saison passée. Terminer 11ème de L1 avec Brest, l’un des plus petits budgets du championnat, c’est indiscutablement une réussite. Ceci étant dit, j’étais très heureux de son départ car il ne s’est jamais véritablement fondu dans ce club si particulier. Humainement, ça n’a pas collé avec beaucoup de joueurs. Nous avons eu échos de ses méthodes de management parfois brutales et d’un vrai manque d’investissement à l’entraînement. Gregory Lorenzi a pris la bonne décision en se séparant de Der Zakarian. Depuis, ça va nettement mieux. Les statistiques d’Eric Roy sont bien plus en adéquation avec nos attentes.

TeamAJA : On voit que, pour les équipes en difficulté, le 12ème homme est important, comment définiriez-vous les supporters brestois ?

Brest On Air : Brest est un club assez anonyme en L1 pour le grand public. Pourtant, il mérite de l’intérêt. Déjà, c’est le club d’une ville et non d’une région. À côté de nous, il y a de très nombreux clubs pros (Lorient, Guingamp, Rennes, Nantes) et en N1 on retrouve Concarneau et Saint-Brieuc. Cela fait 7 clubs dans la même région. Cela limite forcément la rayonnement. Le public de Le Blé est un public fidèle, chauvin et qui sera vraiment déterminant dans la quête du maintien. Pour preuve, lorsque nous nous sommes inclinés 0-7 contre Montpellier en début de saison, les supporters ont chanté jusqu’à la dernière minute de la rencontre. Nous savons que nous sommes un petit club de L1, qui devra se battre pour se maintenir probablement jusqu’à la dernière journée. En ce sens, les supporters ne sont pas trop exigeants en termes de résultats mais ils le sont au sujet de l’attitude et la combativité des joueurs. À Brest, tu peux perdre un match contre plus fort que toi mais tu dois te dépouiller et tout donner pour essayer de le gagner. L’avantage du stade est que les gens sont très proches de la pelouse, cela apporte une ambiance assez particulière. Ça peut être chaud lors des matchs à gros enjeux.

TeamAJA : Parlons un peu du match qui va nous opposer, vous attendiez vous à jouer le maintien face à l’AJA vu notre début de saison ?

Brest On Air : Quand tu es supporter du Stade Brestois tu t’attends forcément à souffrir quand tu commences une saison en Ligue 1. Le club dispose l’un des plus petits budgets du championnat, des ressources financières et humaines limitées… il n’y a rien de surprenant à se retrouver dans une situation où tu joues pour te sauver, encore moins une année avec 4 descentes. Pour autant, au regard de la saison passée (11ème), on peut nourrir des regrets. On aurait aimé voir des progrès et on a un peu l’impression que cette saison est une saison de régression. Ce ne sera pas grave si l’on se sauve.

TeamAJA : Dans le mini championnat de 4 équipes qui nous concerne, et sans penser au résultat du dimanche 14 mai, qui, selon vous, est le candidat idéal pour la relégation ? Pourquoi?

Brest On Air : C’est très difficile de répondre à cette question. Sur le papier, je dirai que Nantes et Strasbourg sont au-dessus et devraient finalement se sauver. Pourtant, pour avoir vu Nantes à Le Blé cette semaine, s’ils jouent avec aussi peu d’engagement ils vont finir en L2. Strasbourg a des individualités à des postes clés qui feront la différence. Sels, Djiku, Sanson, Diallo, je ne suis pas du tout inquiet pour eux. Concernant Brest, le résultat contre Nantes a été un gros bol d’oxygène. On a notre destin entre nos mains. Il faudra croiser les doigts pour que Franck Honorat et Romain Del Castillo soient en bonne forme. Enfin, l’AJA me semblait être le candidat idéal sur le papier pour la descente mais le mercato hivernal ainsi que l’engouement qu’il semble y avoir autour de votre équipe me laisse à penser que vous avez toutes vos chances pour vous maintenir, n’en déplaise aux oracles de l’Équipe. Ce sera très serré jusqu’à la fin entre nos deux clubs. Je ne me prononcerai pas sur l’identité du dernier relégué. Franchement, tant que cette équipe ne joue pas en rouge, ça m’ira.

TeamAJA : Pour terminer, quel sera le résultat du match SB29 – AJA?

Brest On Air : Nous sommes en forme à domicile mais je pense que les deux équipes joueront avec l’idée principale de ne pas perdre. 0-0 pour moi, ce ne serait pas illogique puisque nous aurons deux bons gardiens sur la pelouse.

TeamAJA : Trugarez (merci) Brest On Air pour vos réponses. Je ne sais pas si un match nul ferait notre affaire dans cette course folle au maintien. Quoi qu’il en soit, on se retrouve bientôt au stade Francis Le Blé où le parcage auxerrois sera plein pour cette fête que devrait toujours être le football.

(Interview réalisée avant la 34ème journée)

Article publié le 10 mai 2023

Entraînement du 6 mai

C’est sous un soleil radieux et devant des supporters venus en nombre les encourager, que nos joueurs se sont entraînés ce matin.

Christophe Pelissier a pu compter sur un groupe au complet pour cette séance divisée en plusieurs ateliers.

Nos bleus et blancs ont débuté par un traditionnel échauffement à base de course, mouvements, accélération.

Ils ont été ensuite séparés en plusieurs groupes pour s’affronter lors d’un grand toro.

Notre coach a pu ensuite tester différentes combinaison en vue du match de demain tant en défense qu’en attaque. Quel plaisir de se dire que l’on a le choix et que c’est au mérite que tu joues et non par copinage.

Et franchement, je n’aimerais pas être à la place de notre coach pour faire un choix tant les joueurs sont assidus et travailleurs.

La séance du jour s’est terminée sur des exercices devant le but pour nos attaquants et ceux qui le désiraient.

Bonne humeur, rigueur, abnégation, travail, sourire sont des mots qui peuvent définir l’ambiance de cet entraînement.

Nul doute que cette équipe donnera tout ce qu’elle a pour atteindre l’objectif de tous : le maintien.

Retrouvez la galerie photos de la séance ⬇️

Article publié le 06 mai 2023

Point travaux nouvelle pelouse 🚧

Les équipes d’Id Verde ont fini d’aplanir la dernière couche de sable et l’ont recouverte d’un géo textile blanc.

Promis il n’a pas neigé au mois de mai à Auxerre 😉

On a hâte de de découvrir le résultat final.

Article publié le 06 mai 2023

@SpaceCF63 , la voix du Clermont Foot

Compte Space** du CF63, @SpaceCF63 compte près de 2400 abonnés. Comme l’indique leur bio, ils se retrouvent à la buvette… ce qui n’est pas sans rappeler le lieu de rendez-vous de certains membres de la #TeamAJA 🙂

** La fonctionnalité Spaces permet d’avoir des conversations audio en direct sur Twitter

TeamAJA : Bonjour @SpaceCF63 , parlez nous de vous et de votre page.

SpaceCF63 : Bonjour amis auxerrois, et bien nous avons créé la page en juin dernier avec pour but d’échanger avec les supporters du club, donner des infos, en recevoir, et le tout dans le respect.

TeamAJA : Deux ans après votre montée, Clermont est mathématiquement sauvé en L1 cette saison, lors de l’exercice précédent vous aviez bataillé jusqu’au bout, comment analysez-vous cette belle performance ?

SpaceCF63 : Oui, quelle saison ! Tout simplement grâce à un travail énorme du club, que ce soit au niveau du recrutement sans rien investir à chaque fois, au niveau de la formation (U18 en finale de gambardella) mais aussi au niveau du staff, Pascal Gastien et ses adjoints font un travail magnifique, une recette qui met chaque joueur dans les meilleures conditions.

TeamAJA : Vous allez successivement affronter Auxerre et Brest. Certains supporters de ces 2 équipes ont peur que vos joueurs “lâchent” les matchs vu que vous êtes sûr d’être maintenu. Que pensez-vous de ça ?

SpaceCF63 : AUCUNE CHANCE ! L’équipe s’est donné l’objectif de terminer dans le top 10 et le plus haut possible, on va jouer les matchs à fond. Lâcher n’est pas la mentalité de la maison, aucune crainte là dessus.

TeamAJA : Cela n’a pas l’air de correspondre à la philosophie de jeu prôné par votre coach non?

SpaceCF63 : Exactement, quelque soit l’adversaire Clermont sera à 300%.

TeamAJA : En parlant de coach, votre entraîneur charismatique, Pascal Gastien, vient d’être prolongé pour une année, quel est votre sentiment sur cette prolongation ? Auriez-vous souhaité du changement ?

SpaceCF63 : Non, c’est une superbe nouvelle. On peut toujours débattre ou critiquer certains choix, il s’avère que c’est toujours les bons, il connaît ses joueurs par cœur. Le club le laisse bosser, donc le garder c’est génial. Trop de clubs ne laissent pas leur coach travailler et le change tous les 2 ans ou même moins.

TeamAJA : Parlons de la rencontre qui opposera nos équipes le 7 mai à 15h, est-ce que le renouveau de l’AJA depuis 3 mois vous inquiète?

SpaceCF63 : Pas plus que ça, Clermont a prouvé qu’il pouvait battre n’importe qui et surtout qu’on était très fort pour faire déjouer les adversaires et ne pas les reconnaître, exemple à Toulouse, à Lille, à Lyon, ou encore à Nice !

TeamAJA : Pensez-vous l’AJA capable de se maintenir ?

SpaceCF63 : Bien sûr mais la lutte sera difficile jusqu’au bout et vous n’avez pas un calendrier facile. On se doute que vous comptez beaucoup sur ce match !

TeamAJA : Dernière question, quel est votre pronostic pour ce match ?

SpaceCF63 : Alors, en toute objectivité je vais répondre 2-1 pour Clermont, avec un but de Niang côté Auxerrois, et Caufriez et Kyei côté Clermont !

TeamAJA : Merci à vous pour cet échange. Vous vous doutez bien que la #TeamAJA ne sera pas d’accord avec votre pronostic. On se retrouve dimanche pour savoir si vous aviez vu juste (on espère fort vous faire mentir ici)

Article publié le 03 mai 2023

Joueur #TeamAJA du mois d’avril

Quel mois nous venons de vivre, que d’ascenseurs émotionnels nous ont procuré nos joueurs !

Un bilan plus qu’honorable au terme d’un mois d’avril marathon avec 5 matchs au compteur : 3V 1N 1D

Il est temps pour vous de voter pour élire votre joueur #TeamAJA du mois, et voici les nominés :




TS Poll - Loading poll ...

DONOVAN LEON

Notre gardien n°2 a fait preuve d’une mentalité et d’un mental exemplaire.

Remplaçant Radu blessé à l’échauffement du match face à Nantes, il a assuré et rassuré dans ses cages. Auteur de plusieurs arrêts de grande classe, sa copie fut quasiment parfaite.

Il a enchaîné en étant titulaire contre Lille, nous permettant de rentrer au vestiaire avec le point du nul, point au combien important pour le maintien face à un ténor du championnat.

Même s’il n’a fait que 2 matchs sur les 5, son apport indéniable sur cette série lui permet de figurer en bonne place dans les nominés.

JUBAL ROCHA MENDES JUNIOR

Notre défenseur central a encore prouvé sa valeur lors de ce mois d’avril particulièrement intense.

Impérial en défense, il s’est aussi illustré en attaque sur les coups de pieds arrêtés par son jeu de tête.

Après un passage à vide, il a su rebondir et vraiment s’imposer comme LE patron de l’arrière garde auxerroise.

Autre preuve du leadership de notre DC, son penalty transformé sans trembler face à Nantes.

ISAAK TOURÉ

Ah Isaak…. à n’en pas douter le coup de cœur du public auxerrois. Le joueur de 20 ans, prêté par Marseille, a un moral d’acier et s’éclate sur les bords de l’Yonne

C’est un guerrier sur le terrain où il fait preuve d’une mentalité exemplaire qui plaît au plus grand nombre.

il enchaîne les prestations sérieuses tant défensivement qu’offensivement, et dire qu’il a encore une grande marge de progression…

A n’en pas douté, un futur grand (et pas que par la taille) !

M’BAYE NIANG

M’Baye s’est montré d’une régularité exemplaire sur ce mois d’avril.

Auteur de 2 buts au combien importants dans la course au maintien, notre attaquant nous offre le derby face à Troyes sur un magnifique centre en retrait de Nuno Da Costa et marque le penalty égalisateur (et salvateur) contre Lille.

Son jeu dos au but et sans ballon nous fait du bien pour embêter les défenses adverses. Dans son envie de bien faire, il commet parfois des erreurs, à l’image de beaucoup de nos joueurs cela dit.

Mentalité exemplaire, guerrier de l’ombre, pilier du vestiaire, il était donc normal de le retrouver pour cette élection (rien que pour le but de la victoire face à l’ESTAC il mérite d’y être)

C’est à vous de décider qui sera votre joueur #TeamAJA du mois d’avril !

Bon vote à tous et à mercredi soir pour les résultats !

(Crédits photo : AJ Auxerre)

Article publié le 01 mai 2023

Entraînement du 28 avril

L’entraînement du jour s’est déroulé devant une trentaine de supporters et les caméras de France 3 Bourgogne (peut-être une diffusion dans le 19/20 de ce soir).

L’effectif est clairsemé, seulement 18 joueurs de champ et 2 gardiens étaient présents sur le pré.

Comme expliqué par le coach Pélissier lors de la conférence de presse, le groupe est impacté par les blessures, la maladie et les incertitudes.

La seule absence, certes inquiétante mais sans impact sur le match de dimanche, est celle de notre tour de contrôle en défense centrale, Isaak Touré (ndlr. il est suspendu et son prêt avec l’OM ne lui permettait de toutes façons pas jouer contre son club d’origine)

Les autres joueurs n’ayant pas participé à la séance de ce matin sont:

  • Radu A.
  • Zedadka A.
  • Massengo HN.
  • Mensah G.
  • Touré B.

La séance de demain 17h sera déterminante concernant la présence des uns et des autres.

Mais, pour ceux qui étaient présents, pas question de se relâcher. C’est un groupe concerné, travailleur et attentif aux sollicitations et consignes données par le coach et son staff, qui s’est entraîné pendant près d’une heure.

6 équipes de 3 se sont affrontées sur 2 gros ateliers où la cohésion et le sens du placement ont été mis en avant, le tout dans une très bonne ambiance.

Article publié le 28 avril 2023

🚧 Point travaux 🚧

Les travaux au stade Groupama ne devraient pas tarder à entrer dans leur phase finale. En effet, les substrats ont été étalés et il ne reste plus qu’à finir le lissage.

Verrons-nous la nouvelle pelouse la semaine prochaine ?

En tous cas, nous avons hâte de voir le résultat final

Article publié le 28 avril 2023