Élisez le Joueur du Match de #AJASCB

📥 Élisez votre Joueur du Match suite à ce match contre Bastia pour la 26eme journée de Ligue 2 ! ⬇️

TS Poll - Loading poll ...

🗳️ Avant-Match : #AJASCB

JOUR DE MATCH | Réception de Bastia, les corses sont actuellement 16ᵉ avec 2 points d’avance sur le premier relégable.

🕰️ 19h00
📺 La Chaine l’Équipe | 📻 France Bleu Auxerre
🏟️ Stade Abbé Deschamps

🗳️ Pronostiquez juste ici la TeamAJA ↘️

TS Poll - Loading poll ...

BASTIA, se méfier de la bête blessée

Après un match difficile à l’aller fin novembre qui avait vu les équipes se séparer sur un score nul et vierge, nous retrouvons des bastiais qui sont à la recherche de points pour sauver leur tête en Ligue 2.

Julien de Spiritu Turchinu s’est de nouveau prêté au jeu des questions.

TeamAJA : Hello Julien, première chose, comment vas tu ?

Julien : Ca va merci, j’espère que toi aussi ! Le classement de l’AJA aide 😉

TeamAJA : Le match aller, fin novembre, avait vu nos 2 équipes se quitter sur un score nul et vierge, comment va le Sporting depuis ?

Julien : A l’image de notre saison, le Sporting est toujours en dents de scie, capable du pire (surtout) comme du meilleur (parfois). On a par exemple gagné 0-5 à Dunkerque (première victoire à l’extérieur) une dizaine de jours après Auxerre. On a aussi battu le leader d’alors, Angers, en début d’année, et plus récemment en février deux succès de rang contre Ajaccio puis QRM à l’extérieur. Mais c’est aussi de de nombreux points perdus à domicile, dont le dernier en date contre Rodez (0-2). Le bilan à Furiani est de 6 victoires, 3 nuls et 4 défaites (soit 9e au classement domicile).

TeamAJA : Malgré un bilan assez équilibré depuis cette rencontre (4V 5D 1N), Bastia pointe à la 16ème place avec 2 points d’avance sur le 1er relégable, Dunkerque. Est-ce que la situation inquiète du côté de Furiani ?

Julien : La situation inquiète beaucoup les supporters. Malgré deux succès de rang (une première cette saison) pour les deux premiers matchs du duo Moretti-Laslandes sur le banc, le SCB est retombé dans ses travers contre Rodez lors de la dernière journée. Après un mercato d’été raté, celui d’hiver est toujours incertain avec des recrues dont on espère qu’elles pourront renforcer l’équipe.

TeamAJA : Qu’est ce qu’il manque à ton club pour pouvoir s’assurer du maintien ?

Julien : Au-delà des schémas tactiques et du niveau, c’est peut-être le manque de réalisme et le mental qui pêche le plus. Dès qu’on encaisse un but, l’équipe a tendance a subir le jeu et se montre incapable d’apporter le danger.

TeamAJA : Après le limogeage de Régis Brouard, penses-tu que le duo d’entraîneurs, Laslandes et Moretti, soient à la hauteur de la mission ?

Julien : Ils ont fait de bons débuts comme je l’ai indiqué plus haut, mais à voir sur la durée. Sauront-ils combler tactiquement et par leurs discours leur manque d’expérience ?

En tout cas, le président leur a apporté sa confiance pour terminer la saison, jusqu’à nouvel ordre.

TeamAJA : Samedi donc, vous allez nous affronter pour ce match retour, d’après toi, quelles sont les forces et les faiblesses de l’AJA ?

Julien : Il se dégage une grande maîtrise. Meilleure attaque (4 joueurs à 7-9 buts) et une des meilleures défenses de Ligue 2. De nombreux joueurs peuvent faire la différence. Quant aux faiblesses je ne connais pas assez votre équipe pour les connaître, mais elles doivent être minimes.

TeamAJA : Sur quoi ton équipe va devoir s’appuyer pour espérer ramener quelque chose de l’abbé Deschamps ?

Julien : Il faudra montrer de l’envie et ne pas jouer “petits bras”. Ne pas lâcher même si on encaisse un but et essayer de jouer sans complexe. On n’a rien à perdre de toute façon.

TeamAJA : La question habituelle pour finir, quel est ton pronostic ?

Julien : J’espère qu’on prendra un point. L’équipe a tendance à se transcender contre les grosses équipes, alors pourquoi pas samedi chez le leader ?

Pronostic : 1-1.

TeamAJA : Avec deux équipes cherchant à avoir des points, une pour confirmer et une pour se sauver, nul doute que la partie de samedi sera disputée.

On ne te cache pas qu’ici on aimerait beaucoup avoir le gain du match…

Bon match à toi ainsi qu’à la communauté bastiaise.

🕵️‍♂️ Qui est le joueur mystère du 23/02… ?

Et la réponse est

Yann Boé-Kane, Le milieu défensif né à Angoulême quitta Vannes pour l’AJA en 2013. Il sera souvent titularisé à partir de sa première moitié de saison du côté de l’Yonne, mais en mars 2014, Bernard Casoni est limogé et remplacé par Jean-Luc Vannuchi. Celui-ci ne le fera jouer que 20 minutes lors de la saison 2014-2015, ce qui poussa Yann à résilier son contrat pour rejoindre l’Ergotelus Héraklion en Grèce. Il connaîtra la relégation avec le club des terres d’hellène et reviendra en Ligue 2 au Red Star FC en 2015, puis trois ans à Ajaccio, avant de passer par Le Mans, l’Astra Giurgiu et finalement l’Us Quevilly Rouen.

Annecy – AJA : au royaume des aveugles, l’AJA est roi !

C’est dans une position ultra-favorable que l’AJA se déplaçait dans les Alpes pour affronter Annecy, 18ème de Ligue 2, en ayant repris la place de leader à Angers la semaine dernière. Angers qui venait de prendre une valise 3-0 à domicile face à Saint-Étienne, de quoi laisser l’espoir à l’AJA de prendre 4 points d’avance sur son dauphin. Dans cette mission ce ne sont pas moins de 500 supporters auxerrois qui sont venus garnir le Parc des Sports d’Annecy pour soutenir leur équipe !

Vous ne rêvez pas, c’est bien un parcage visiteur rempli à ras bord par la TeamAJA !

Dans une petite entame de match auxerroise, les annéciens n’ont pas su véritablement inquiéter l’AJA qui a rapidement haussé le rythme à la 12ème minute par l’intermédiaire de son homme en forme, Lassine Sinayoko, auteur d’une sublime percée sur la gauche où il éliminera son vis à vis pour s’enfoncer dans la surface et glisser parfaitement le ballon pour Florian Ayé, premier poteau, pour le 1-0 ! Un but et une efficacité redoutable qui font du bien !

Par la suite les annéciens ont continué de presser pour amener le danger dans la surface auxerroise mais l’AJA a su faire le dos rond pour procéder ensuite en contre et gérer son avantage. Ces contres se sont d’ailleurs révélé très dangereux comme à la 28ème minute sur un tir dans la surface de Sinayoko, contré de justesse, ou sur le centre de Raveloson qui surprend tout le monde à la 29ème minute et que Florian Ayé ne peut reprendre car surpris que le ballon arrive jusqu’à lui.

À la mi-temps c’est donc une AJA avec 4 points d’avance sur le 2ème et 7 sur le 3ème qui rentre sereinement aux vestiaires ! Le mot d’ordre de Christophe Pélissier à la mi-temps n’a surement pas été de bouleverser le plan de jeu car la rencontre a repris sur les mêmes bases en seconde période avec des annéciens offensifs mais très brouillons et une AJA sereine, attendant son adversaire.

Petit point arbitrage de la semaine (vous commencez à être habitués), cette fois-ci sans impact majeur, mais à la 60ème minute les arbitres, sur une chute d’un annécien, se sont longuement regardés avec hésitation avant de siffler faute et donner un jaune à la limite du rouge à Gidéon Mensah… sauf qu’en regardant les ralentis il apparait d’abord évident que le joueur tombe totalement seul car il chute en ayant Mensah à un bon mètre derrière lui, et on voit également que le joueur d’Annecy semblait hors-jeu d’un bon mètre au départ de sa chute et de son appel…

Et comme s’ils aimaient qu’on parle d’eux, les arbitres du match se sont encore magnifiquement illustrés à la 80ème minute où les annéciens ont enchainé 3 fautes évidentes non-sifflés sur Soumaré tout en donnant des coups à notre ailier le long de la ligne de touche. L’arbitre, à 2m de l’action reste impassible et ne siffle rien, jusqu’à ce qu’Issa Soumaré, excédé des coups et tirages de maillot de Larose, se rende coupable d’une petite poussette qui ne déséquilibre même pas l’annécien, mais s’en est trop pour l’arbitre du match, Mr. Souiffi, qui sort le rouge direct ! Oui oui, vous avez bien lu : rouge direct pour une petite poussette alors que l’arbitre aurait dû siffler 3 fautes bien avant ça. Ça en devient ridicule…

Mais l’AJA ne se laisse pas abattre, et même à 10 contre 11, sur une percée de Gauthier Hein, Lassine Sinayoko vient reprendre un centre de la tête pour le 2-0 et pour doucher tout espoir annécien ! Cette équipe sait accélérer quand il le faut ! Et en parlant d’accélération, l’AJA, avec ce succès 2-0, a passé la 5ème vitesse en prenant 4 points d’avance sur son dauphin et finalement 9 sur le 3ème !

L’AJA est un solide leader !

Élisez le Joueur du Match de #FCAAJA

📥 Élisez votre Joueur du Match suite à ce match contre Annecy pour la 25eme journée de Ligue 2 ! ⬇️

TS Poll - Loading poll ...

🗳️ Avant-Match : #FCAAJA


JOUR DE MATCH | Déplacement à Annecy, les rouges et blancs n’ont gagné qu’un seul de leurs 5 derniers matchs en Ligue 2.

🕰️ 19h00
📺 La Chaine l’Équipe | 📻 France Bleu Auxerre
🏟️ Parc des sports

🗳️ Pronostiquez juste ici la TeamAJA ↘️

TS Poll - Loading poll ...

🕵️‍♂️ Qui est le joueur mystère du 16/02… ?

Et la réponse est

Ivan Firer, l’attaquant slovène au parcours atypique, rejoindra l’AJA en 2017, bilan : 13 apparitions et zéro but inscrit en pro. L’international slovène (une seule sélection qui lui a valu le report de son mariage pour affronter l’Argentine de Messi) connaitra pas moins de 13 clubs durant sa carrière, il oscillera entre Slovénie, Islande, France et Vietnam. Ivan aura quand même inscrit un petit but avec Auxerre, contre la réserve du DFCO en National 3. Aujourd’hui, le natif de Celje semble encore être en activité avec le NK Zagorec.